Extrait de Désiré d’Eon, journaliste écrit par Jeannelle d’Entremont et Lorna d’Entremont (p. 3):

Désiré d’Eon

Désiré d’Eon est né le 2 octobre 1905. Sa mère était Lucie à Benjamin Robichaud de Meteghan et son père Charles à Augustin, à Maturin, à Augustin, à Abel, à Jean Baptiste Duon (d’Eon), établi à Port Royal en 1710.

Désiré est élevé à Pubnico-Ouest. Il s’est inscrit au Collège Sainte-Anne à la Pointe-de-L’Église, passant son baccalauréa

Désiré d'Eon

Désiré d’Eon

t en 1929. Ensuite il a poursuivi ses études à l’École Normale de Truro pour devenir enseignant. Pendant son année à Truro il participa, comme directeur, à la publication de l’annuaire du collège. Au terme de ses études il est revenu à Pubnico pour enseigner au Collège Sainte-Anne. Après 3 ans d’enseignement, il est retourné aux études dans une université de Washington où il a fait une Maîtrise en journalisme. À son retour, courageux et tenace, le jeune Désiré a lancé son journal, «Le Petit Courrier», en 1937.

Désiré a joué un rôle important chez les Acadiens du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Le Petit Courrier, qui était un journal hebdomadaire, était écrit dans un français facile à comprendre par la majorité des Acadiens et était probablement la seule lecture française de plusieurs de ces derniers. En plus, c’est Désiré qui a écrit la plupart des histoires qui se trouvent sur ce site Web.

En 1941 ainsi qu’en 1952-53, Désiré d’Éon a dû souvent faire des pauses dans un sanatorium à cause d’une tuberculose.

En 1977 à sa retraite, Désiré s’est marié à Jane-Rose d’Eon-Twomey et les nouveaux mariés sont déménagés dans la «Ville de l’Ouest».

Désiré est décédé dimanche le 3 novembre 1996 dans sa demeure.

Dons
SQL requests:37. Generation time:0.682 sec. Memory consumption:62.78 mb